Rostain Stéphen

Directeur de recherche
sbg_selected_sidebar a:1:{i:0;s:1:"0";}
sbg_selected_sidebar_replacement a:1:{i:0;s:1:"0";}

 

Fonction et affilitation

directeur de recherche, CNRS, UMR 8096, Archéologie des Amériques

 Activités et responsabilités scientifiques

direction du programme interdisciplinaire « Eden », Amazonie équatorienne (2016-2020) ; direction du programme interdisciplinaire « Zulay », Amazonie équatorienne (2011-2014) ; co-direction (avec José López Mazz, université de la République d’Uruguay) du programme interdisciplinaire ABTAS « Archéologie des Basses Terres d’Amérique du Sud », Uruguay (2011-2014) ; représentant de l’IFEA (Institut français d’études andines) en Équateur (2011-2014); depuis 1988, direction de plusieurs programmes de recherche archéologique et interdisciplinaire en Guyane, au Surinam, en Équateur, en Uruguay et dans l’île d’Aruba.

Champs de compétences 

Amazonie, Guyanes, Équateur ; Archéologie des Basses Terres de l’Amérique du Sud

Interdisciplinarité, Paysages anthropiques, Archéologie aérienne, Ethnoarchéologie

Enseignements dispensés et encadrement (année 2015-2016)

Séminaires ponctuels à l’université de Paris 1 et dans différents pays (Brésil, Équateur, Espagne, Mexique, Pays-Bas, Uruguay).

7 doctorats aux universités de Paris 1, Paris Ouest Nanterre La Défense, Jean Monnet (Saint-Étienne) et au Muséum national d’Histoire naturelle.

Autres responsabilités

membre de comités de rédaction d’une dizaine de revues internationales ; président et organisateur du 3er Encuentro Internacional de Arqueología Amazónica Quito, Équateur, 8-14 septembre 2013.

Programme en cours 

  • Le projet EDEN (responsable) cherche à éclairer la fonction des centaines de complexes de monticules dispersés de la vallée de l’Upano, en Amazonie équatorienne, et à déterminer la nature de leur occupation afin de comprendre l’organisation socio-politique des habitants précolombiens.

Bibliographie récente sélective

Rostain S. Amazonie. Un jardin naturel ou une forêt domestiquée, collection Essai d’écologie historique. Actes Sud/Errance, Arles

Rostain S., G. de Saulieu (eds.) 2016. Dossier L’archéologie des tropiques, Dossiers d’archéologie 373, 82 p.

Rostain S. (éd.) 2015. Archéologie de l’Amazonie. Les premiers habitants de la Guyane côtière, BAR International Series 2758, Paris Monographs in American Archaeology 44, Archaeopress, Oxford. 205 p.

McKey D., S. Rostain 2015. Farming technology in Amazonia, H. Selin (éd.), Encyclopaedia of the History of Science, Technology, and Medicine in Non-Western Cultures, Springer/Business Media, Dordrecht.

Rostain S., G. de Saulieu 2015. La première maison d’Amazonie. Le Formatif dans la province de Pastaza, Équateur, Journal de la Société des Américanistes, 101(1-2): 51-82.

Rostain S., D. McKey 2015. Les paysages de champs surélevés de Guyane française : un patrimoine bioculturel menace, Revue d’ethnoécologie7, Muséum national d’Histoire naturelle/CNRS, Paris.

Rostain S. (éd.) 2014. Antes de Orellana. Actas del 3er Encuentro internacional de arqueología amazónica, IFEA/FLACSO/Embajada de los EEUU, Quito, 572 p.

Rostain S. (éd.) 2014. Amazonía. Memorias de las conferencias magistrales del 3er Encuentro internacional de arqueología amazónica, MCCTH/SENESCYT/3EIAA, Quito, 223 p.

Renard D., J. Iriarte, J. J. Birk, S. Rostain, B. Glaser, D. McKey 2012. Ecological engineers ahead of their time: the functioning of pre-Columbian raised-field agriculture and its potential contributions to sustainability today, Ecological Engineering 45: 30-44.

Iriarte J., M. J. Power, S. Rostain, F. Mayle, H. Jones, J. Watling, B. S. Whitney, D. B. McKey 2012. Fire-free land use in pre-1492 Amazonian savannas PNAS, 109(17): 6473-6478.

http://univ-paris1.academia.edu/St%C3%A9phenRostain