Mereuze Rémi

 

Thèse

Techniques de construction des maisons de l’Arctique occidental,
du Thulé classique au Contact (XVe - XXe siècle)

Sous la direction de DOMINIQUE LEGOUPIL et la codirection de CLAIRE ALIX

Résumé

Dans l’Arctique américain occidental (de la mer de Bering au golfe d’Amundsen), le bois ne pousse pas mais est charrié par les courants fluviaux et marins. Les Inuit qui vivent dans cette région ont pu profiter de cet apport de matière première et l’ont abondamment utilisée. Ces groupes ont été semi-nomades jusqu’à la première moitié du XXe siècle. Durant l’hiver, ils vivaient dans des maisons semi-enterrées principalement construites en bois avec des éléments en os de baleine et recouvertes de tourbe. Les ancêtres archéologiques directs des Inuit sont connus comme la « culture de Thulé ». Á partir du XIIIe siècle de notre ère, les groupes associés à cette culture s’étendent à travers l’ensemble de l’Arctique américain, de l’Alaska au Groenland. Dans l’Arctique occidental où le bois flotté est particulièrement disponible, ces maisons prennent des allures de plus en plus différentes jusqu’à la généralisation des maisons en planches de modèles occidentaux, au cours du XXe siècle. L’objet de cette étude est de comprendre les modalités et les raisons de ces changements chronologiques et géographiques par le biais de l’étude technologique des maisons d’hiver de l’Arctique occidental.

Cursus universitaire

Depuis novembre 2012 : Doctorat d’archéologie, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, U.M.R. 8096 ArchAm.

2012 : Master 2 Recherche en Archéologie pré et protohistorique (spécialité Archéologie des Amériques), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2011 : Master 1 en Archéologie pré et protohistorique (spécialité Archéologie des Amériques), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2010 : Licence d’Archéologie et d’Histoire de l’art , Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Enseignement
2014 : Enseignement de photogrammétrie dans le cadre du cours de Réalité virtuelle de M2 Archéologie, Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne

2014, 2015 : Charges de quatre séances de CM d’ethnoarchéologie de L3, Université de Nantes.

2013, 2014 : Charge de TD de SIG dans le cadre du cours de méthodologie de M1 Archéologie, Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne.

Publications, posters & communications 

à paraître : « La construction de la maison 33 du cap Espenberg, nord-ouest de l’Alaska, au XVIIIe siècle », Les nouvelles de l’Archéologie (article)

nov. 2014 : « Photogrammétrie, SIG et modélisation 3D : La réalité virtuelle au service de l’analyse des modes de construction des maisons en bois de l’Arctique nord-américain (XVe-XVIe s.) » (Poster) 3es Journées scientifiques du GDR 3544 Sciences du bois, Nancy (avec Claire Alix)

mai 2014 : « The use of photogrammetry recording and 3D informations for the study of woodworking and building techniques in the Western Arctic », colloque international du CAA2014 (Computer and Quantitative Methods in Archaeology) (communication orale), Paris

nov. 2013 : « Relevés photogrammétriques et modélisation 3D à partir des vestiges archéologiques du cap Espenberg (nord-ouest de l’Alaska) » (poster), 2es Journées scientifiques du GDR 3544 Sciences du bois, Champs-sur-Marne (avec Claire Alix)

Location Groups