Hiquet Julien

 

Thèse


Archéologie des Basses Terres mayas
Essor monumental et dynamiques des populations : le cas de la cité maya de Naachtun (Guatemala) au Classique Ancien (250-600 apr. J.-C.)

Direction : Charlotte Arnauld.

Résumé

Cette recherche s’inscrit dans le cadre du Projet Naachtun - Petén Norte de l’UMR 8096 ArchAm. Il s’agit de tenter d’expliquer le spectaculaire essor architectural de cette importante capitale régionale des Basses Terres centrales mayas à la période du Classique Ancien (250-600 apr. J.-C.), essor qui peut sembler paradoxal quand on considère le contexte de crise démographique et culturelle qui semble toucher les cités voisines, à cette période. En croisant une estimation de la taille de la population de Naachtun au Classique Ancien avec une estimation des coûts humains investis dans la construction architecturale monumentale, on espère obtenir une idée des phénomènes de recomposition démographique qui ont eu lieu dans la région de Naachtun au Classique Ancien, puisqu’il semble, à l’heure actuelle, que seul un transfert de population depuis les grandes cités voisines, en déclin (El Mirador, Nakbé…), vers Naachtun, soit en mesure d’expliquer son apogée architectural à cette période.

Formation universitaire

Depuis 2012 : doctorat d’anthropologie, ethnologie et préhistoire à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et UMR 8096 ArchAm.

2012 : Master 2 Recherche d’archéologie pré et protohistorique (spécialité Archéologie des Amériques) à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2011 : Master 1 Recherche d’archéologie pré et protohistorique (spécialité Archéologie des Amériques) à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2010 : Licence d’Archéologie et d’Histoire de l’art à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

2008-2009 : Première supérieure – lettres classiques option Histoire au Lycée Michel Montaigne de Bordeaux.

2007 : baccalauréat littéraire.

Bourse d'étude

2012 : Bourse de mobilité de la Fondation Martine Aublet.

Location Groups